Dernière Mise à jour le 16/09/2013
deco_header deco_header

Les grades Kyu et Dan

Grade en Aïkido

L’idée même de progression technique ou pédagogique est extrêmement difficile à manier en Aïkido puisque toute la pratique n’est que répétition et aller-retours incessants entre des « bases » et des « variations ».

Il faut bien pourtant aborder les différentes techniques et formes de travail dans un certain ordre, obéissant à une certaine logique. Dans la rubrique " Exemple de progression ", nous proposons, à titre d'exemple, une possibilité de progression logique en se référant au " guide du débutant " de notre fédération. Il y aurait, bien sûr, d’autres combinaisons possibles. L'exemple, proposé dans cette rubrique, peut servir de base à l’évaluation des grades Kyu au sein de notre club, aidant ainsi nos professeurs et nos pratiquants à situer les différents niveaux.

Ces grades Kyu sont attribués, au sein du club, par les professeurs, dans les premiers mois et années de pratique, avant l’obtention de la ceinture noire.

Temps de pratique minimum requis pour chaque grade correspondant

Nous incistons sur le fait que les délais présentés sur le tableau ci-dessous sont des minima réglementaires qui correspondent au travail d'un pratiquant normalement doué, qui pratique de manière très assidue, intensive et quasi-quotidienne. Ainsi, pour la grande majorité des élèves, il faut envisager un temps d'étude nettement plus long, en moyenne, sans doute, multiplié par deux.

Grade Durée de pratique minimum
6ème Kyu 2 mois
5ème Kyu 3 mois
4ème Kyu 6 mois
3ème Kyu 7 mois
2ème Kyu 8 mois
1er Kyu 1 an
1er Dan 2 ans
2ème Dan 3 ans
3ème Dan 4 ans

Les grades Dan

Les grades DAN sont délivrés, après plusieurs années de pratique, au cours d’examens organisés au plan régional (1er et 2ème Dan), inter-régional (3ème Dan) et national (4ème Dan) devant des jurys inter-fédéraux (FFAAA et FFAB). Les modalités et programmes (qui intègrent progressivement toutes les formes de travail : armes, plusieurs partenaires...) de ces examens sont souvent légèrement modifiés et les candidats doivent donc s’informer auprès de leur professeur des dispositions en vigueur.

3 critères fondamentaux sont utilisés pour évaluer les postulants :

  • La connaissance formelle des techniques.
  • La construction des techniques : toute technique obéit d’abord à une logique mécanique qui se construit à partir d’un placement afin de créer un déséquilibre qui sera exploité par un engagement final pour amener Uke au sol (projection ou immobilisation).
  • Le respect de l’intégrité des deux partenaires : le sens même de la discipline. Se préserver et préserver l’autre (martialité et fraternité). Se construire (attitude, unité du corps) et aider l’autre à se construire (respect).
  • Ces trois critères sont bien sûr observés d’un oeil différent et avec des degrés d’exigence différents en fonction du grade Dan postulé.